• chiot-cage

    La Société Protectrice des Animaux (SPA) est la première association de protection animale créée en France.

    Elle a été créée en 1845 et reconnue d’utilité publique en 1860.
     
    La SPA agit grâce à :

    - 150 000 donateurs fidèles
    - 25 000 adhérents
    - 3000 bénévoles, 600 salariés, 1500 délégués-enquêteurs
    - 56 refuges partout en France pour accueillir et héberger les animaux
    - 12 dispensaires pour soigner les animaux des propriétaires démunis
    - Une cellule anti-trafic pour démanteler les élevages clandestins
    - 16 Clubs Jeunes pour sensibiliser les adolescents à la protection animale

    En 2013 :
     
    - 39 459 animaux ont été accueillis dans les refuges de la SPA
    - 29 486 animaux ont été adoptés grâce à la SPA
    - 130 000 animaux ont bénéficié des soins de la SPA (dont 86 000 animaux dans les dispensaires de la SPA)
    3 258 animaux perdus ont retrouvé leur propriétaire grâce à la SPA
    - 351 animaux ont été sauvés d’élevages clandestins
    - 2 375 enquêtes ont été menées pour prévenir la maltraitance animale
    - 3 123 visites de suivi post-adoption ont été effectuées
    - 400 plaintes pour faire condamner les maltraitants ont été déposées
    - 980 dossiers d’aides financières ont été accordés à des propriétaires démunis ou à des
    associations de protection animale

    La SPA combat, avec d’autres organisations :

    - La tauromachie
    - La vivisection
    - L’abattage sans étourdissement
    - La fourrure
    - Et toutes les formes de maltraitance animale
     


    La SPA ne vit que grâce à la générosité de ses donateurs.

    Aperçu des comptes de 2013:
     
    Les principales ressources :
    - 22 M€ de legs
    - 9 M€ de dons
    - 5 M€ de participations aux frais par les
    usagers
     
    Les principales dépenses :
    - 31 M€ pour faire fonctionner les refuges
    -sans compter les investissements-,
    les dispensaires et conduire les actions de terrain
    dont 12M€ de frais de soins et de nourriture
    - 3 M€ de frais de collecte et de traitement des
    fonds reçus
    - 1 M€ de frais de communication
    - 6 M€ de frais de fonctionnement
    (chiffres arrondis)
     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique